ARTELOGIE IX
(JUIN 2016)
SOMMAIRE

Accueil > Présentation > Appels à contributions des numéros antérieurs > Appel à contribution N° 9 > Appel à contribution N° 9 - Horizons et perspectives de la culture en (...)

{id_article}       
  • fontsizeup    fontsizedown

Appel à contribution N° 9 - Horizons et perspectives de la culture en Colombie

Date limite de la réception des articles : 15 avril 2016




Traduire le texte [français] [français]

Responsables du dossier : Fabio Rodríguez Amaya, (Director del Departamento LLCS Università degli Studi di Bergamo ;) Jeffrey Cedeño, (Profesor del Departamento de literatura de la Universidad Pontificia Universidad Javeriana) ; Angélica Montes Montoya, (Responsable del GRECOL (Grupo de reflexiones y estudios sobre Colombia), profesora de la Universidad Paris 13 UFR DSPS y de la Escuela Superior de Ciencias Económicas y Comerciales (ESSEC-CRL)) ; Edgard Vidal, (EHESS, CNRS), Paris ; María Ignacia Schulz (Revista Alba lateinamerika lesen).

Le numéro d’Artelogie consacré à la Colombie, souhaite proposer un champ de réflexion au thème de la culture en Colombie actuelle. Ainsi, à partir d’une perspective interdisciplinaire ouverte, l’appel pose (à l’horizon 2016, un quart de siècle après la constitution de 1991) les suivantes questions : Comment s’est configuré le processus de redécouverte et d’appropriation de la diversité ethnique et culturelle dans ce pays ?. Comment s’est construit le processus patrimonial des manifestations folkloriques locales et régionales ?. Existent-elles des dynamiques institutionnelles qui permettent de rationaliser le processus de promotion de la diversité culturelle ? Compte tenu de la reconnaissance politique à la diversité culturelle et à ses expressions, à partir de la nouvelle constitution et avec les nouveaux phénomènes d’émergence de la diversité, peut-on parler d’une culture colombienne unique ?. Quel serait le point nodal ou le fil rouge capable de tisser, la diversité des expressions artistiques colombiennes ?. Dans quelle mesure nous pouvons parler de la diversité ou de la cohésion culturelle lorsqu’il s’agit de parler d’une culture colombienne ?

La date limite pour déposer les textes est le 15 avril 2016.


Pour citer l'article:

, « Appel à contribution N° 9 - Horizons et perspectives de la culture en Colombie », in Appel à contribution N° 9 .
(c) Artelogie, n° , 2015.

URL: http://cral.in2p3.fr/artelogie/spip.php?article342

Vue d’ensemble

En Colombie, la constitution politique de 1991 a reconnu aux populations de nouveaux droits, plus respectueux de la différence et la diversité de celles-ci. Des politiques publiques de discrimination positive s’appliquent désormais, donnant plus de place aux populations noires et renforçant les droits des populations indiennes. L’idée d’un l’État-nation homogène, qui avait prévalu chez les élites intellectuelles et politiques du pays jusque là, a cédé la place à la promotion de la pluralité des populations, où noirs et indigènes sont mieux pris en considération tant dans leur existence présente que dans leur histoire. Les changements juridiques ont intégré les données et caractères multi-ethniques et multireligieux du pays.

Cette évolution a eu des répercussions sur la manière dont se perçoivent les Colombiens eux-mêmes et leur(s) propre(s) culture(s). L’année deux mille a donné le coup d’envoi à ce qui pourrait être appelé une patrimonalisation des pratiques symboliques culturelles caribéennes et du Pacifique, jusque-là appréciées de façon marginale et folklorique : ainsi, par exemple, la champeta, l’expression corporelle et musicale de Cartagenera, le vallenato de César ou le currulao du Pacifique, constituent autant de manifestations de la culture nationale colombienne, faisant partie du patrimoine immatériel de la nation. Cette dynamique favorise l’émergence de nouvelles générations de musiciens et d’artistes de la danse.

Le numéro d’Artelogie consacré à la Colombie se veut proposer un champ de réflexion sur le thème de la culture au sein de Colombie actuelle. A partir d’une perspective interdisciplinaire, l’appel à projet, à l’horizon 2016, soit un quart de siècle après la constitution de 1991, pose les questions suivantes : Comment s’est produit le phénomène de redécouverte et d’appropriation de la diversité ethnique et culturelle du pays ?

Comment s’est construit le processus patrimonial des manifestations folkloriques locales et régionales ?

Existe-t-il des structures institutionnelles qui permettent de rationaliser le mouvement de promotion de la diversité culturelle ?

La reconnaissance politique de la diversité culturelle au sein de la nouvelle Constitution, et l’émergence de nouvelles expressions de la diversité, signifient-elles la fin d’une culture colombienne unique ou d’une culture commune ?

Quel serait le point nodal ou le fil rouge capable de relier la multiplicité des expressions artistiques colombiennes ?

Dans quelle mesure peut-on parler de la cohésion culturelle au sein de la culture colombienne ?

Thèmes suggérés :

  • La constitution de 1991 et la culture
  • La culture, la guerre et la paix, les déplacements de populations et la mémoire
  • La diversité culturelle et l’imagination
  • La patrimonalisation des cultures
  • Les espaces des groupes amérindiens et des descendants africains dans la culture
  • La culture colombienne face la mondialisation
  • Les relations entre l’éthique et l’esthétique dans les divers secteurs de l’expression artistique et littéraire
  • Les incidences politiques sur la culture et les incidences culturelles sur la politique.
  • Quels liens entre religion et culture ?

repondre article

| | icone suivi activite RSS 2.0 | ISSN 2115-6395